Arnaldo Ricciardi est né en Italie en 1954. Depuis sa rencontre avec le peintre Léo Maillet (1902-1990, élève deMax Beckmann) il est préoccupé par l'art de la peinture.

Sa formation à l'ècole des Beaux-Arts à Lugano achevée, des natures mortes figuratives prennent d'abord naissance. L'aménagement de l'espace contradictoire de la couleur contenant des tonalités rouge, jaune, brun, montre une parenté avec le peintre italian Giorgio Morandi.

Depuis longtemps, Ricciardi s'est séparé de la peinture figurative, mais les atmosphères évoquées par les jeux de couleurs reste lié à la tradition méditerranéenne e la peinture moderne.

Il s'inspire des modèles comme Mark Rothko et Serge Poliakoff et développe des espace individuelle qui dépasse les limites des deux dimensions. Pour Ricciardi, la couleur comme figure d'image suffit. Il développe depuis la confrontation de différentes couleurs des relations variables dont émerge de nouvelles impressions de couleur.

 

Avec l'aide de différentes variations de suite de couleurs similaire, il prend de plus en plus conscience des effets de couleur. En effet, de ses séries d'images où se rencontrent les mêmes ou des couleurs très proches, on peut détecter des nuances très fines.De ces ressemblances, èmerge l'individualité de chaque oeuvre et demande au spectateur de regarder très soigneusement.Ricciardi change la position et la dominance d'une couleur d'une image à l'autre.

Par une technique de superposition (recouvert d'une autre peinture), il nuance la tonalité de la couleur et sa luminosité.

Il aime mettre des couleurs dans les profondeurs pour qu'elles ne se trouvent pas seulement côte à côte mais aussi l'une derrière l'autre; en se mélangeant elles produisent un effet unique, une impression transparaître. Les couleurs claires semblent venir vers l'avant, les foncées par contre emmènent vers la profondeur de l'espace.

 

Cette peinture peu sembler abstraite mais Ricciardi essaye toujours de travailler son matériel - couleur, papier, toile - de manière à ce que de ces plages de couleurs semblent émerger de nouveaux espaces imaginaires. Ils se révèlent par la combinaison de la luminosité, la position et la forme d'une couleur en relation avec une autre.Depuis des jeux de couleur, seuls, Ricciardi fait émerger un espace imaginé illimité qui se prolonge hors du cadre. Souvent, se construit une sorte de relief qui s'étale devant le tableau mais aussi vers la profondeur.

 

Dr. Maja Fromer - Roth

© 2017 webdesign by romano ricciardi

  • Grey Facebook Icon
  • Grey Instagram Icon